Le Projet Alimentaire Territorial



Le GAL Sud Mayenne lauréat de l’appel à projets « Projets alimentaires territoriaux (PAT) »

Le Gal Sud Mayenne et ses trois collectivités ont la volonté d'approfondir des actions déjà engagées en élaborant un PAT qui aura pour ambition de promouvoir l’alimentation locale et durable pour tous et l’agriculture locale en mobilisant plus largement les acteurs du territoire : agriculteurs, consommateurs, distributeurs…
Qu’est-ce qu’un Projet Alimentaire Territorial ?


Prévus dans la loi d’avenir pour l’agriculture du 13 octobre 2014 (Art 39), les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) sont construits de manière concertée grâce à l’ensemble des acteurs d’un territoire.

Un Projet Alimentaire Territorial est un véritable levier pour favoriser le "Manger Local" sur un territoire. Il s’agit de mettre en adéquation la production agricole locale et les attentes des consommateurs . Le développement des circuits courts doit permettre de rendre accessible et disponible les produits locaux. Le Projet Alimentaire Territorial contribue au maintien de l’emploi et de l’économie locale (producteurs, transformateurs, artisans…). Construit avec des acteurs volontaires et impliqués du territoire, il contribue à une alimentation de proximité et de qualité.

Le ministère de l’agriculture a défini un objectif de 100 Projets Alimentaires territoriaux (PAT) reconnus en 2017 et 500 en 2020 et mis en place un groupe de concertation pour construire un plan d’actions
Quels sont les enjeux ?

Une dimension économique : Consolidation des filières dans les territoires et rapprochement de l’offre avec la demande locale ; contribution à l’installation d’agriculteurs et à la préservation des espaces agricoles.

Une dimension environnementale : Développement de la consommation de produits issus de circuits courts ; valorisation de nouveaux modes de production (ex: production biologique).

Une dimension sociale : C’est un projet collectif, fondé sur la rencontre d’initiatives, et regroupant tous les acteurs d’un territoire; il contribue à une identité du territoire et permet de valoriser les terroirs.
Où en est le PAT ?

Octobre 2017 : Lancement du Projet Alimentaire Territorial.

Janvier-février : Enquête 'Manger local et durable' sur les consommations alimentaires des Sud-Mayennais. Les résultats de cette enquête sont disponibles en cliquant sur le bouton éponyme à droite.

Fin février : Deux ateliers (un producteur et un consommateur) sont organisés pour dégager les axes de réflexion.

Avril : Un comité d'élus et d'acteurs de la filière alimentaire synthétise cette réflexion.

Mai : Évènement PAT regroupant une cinquantaine de participants (élus, citoyens, producteurs, etc.). Les participants peuvent choisir parmi les ateliers proposés (restauration collective, ferme à énergie positive, etc.) et définir des actions concrètes visant à répondre aux enjeux de l'atelier. La soirée se clôture par un apéritif dinatoire composé de produits locaux.
//]]>