Je souhaite consommer durable


Je fais la chasse au gaspi’ !



Pour réduire les déchets alimentaires, il y a quelques astuces simples à mettre en œuvre :

• Au supermarché, certains aliments peuvent être achetés en vrac. Cela permet de se procurer que la quantité nécessaire et d’éviter d’en jeter à la poubelle. Pâtes, riz, semoule, céréales… peuvent être ensuite conservés dans des bocaux en verre !

• A la maison, on pense à faire des recettes avec les restes de plats ou d’ingrédients. De nombreuses recettes à tester sur ce site ou encore sur ce pdf

• Dans le jardin, on valorise les déchets verts (épluchures de fruits et légumes) en utilisant un composteur ou bien en adoptant quelques poules pour leur donner les restes !

Du côté des emballages, on privilégie les produits avec peu de packaging en privilégiant les grandes quantités quand on peut !

Je n’utilise plus de sacs plastiques



Il existe de nombreuses alternatives pour remplacer le sac plastique :

• Le sac en plastique biosourcé : léger mais solide, ce sac est compostable à domicile.
• Le sac en papier : plutôt utilisés au rayon fruits et légumes, ces sacs en papier kraft ont plusieurs avantages : ils sont biodégradables et recyclables 6 à 8 fois !
• Le cabas en fibre synthétique : parfois de véritables supports de communication pour les supermarchés ou autres enseignes, ces sacs sont largement utilisés pour leur résistance aux charges lourdes. Cependant, ce type de sacs est conçu avec du polypropylène qui reste un plastique… pas totalement irréprochable donc, il reste quand même plus respectueux que les sacs plastiques traditionnels.
• Le sac en fibre naturelle : plus chers, ces sacs sont fabriqués à base de plantes (coton, lin, jute…).
• Le sac filet : surtout utilisé pour les fruits et légumes, ou encore pour les jeux de plage, ce sac redevient tendance avec toutes ses déclinaisons de couleurs !


Je consomme local et durable



Consommer local, devenir « locavore », c’est joli, mais en pratique, comment faire ?

La première solution et la plus répandue, est de faire ses courses en rendant au marché et d’y repérer les producteurs locaux. Vous pourrez ainsi y trouver de beaux fruits et légumes de saison et ainsi faire vos petites emplettes !

La seconde solution est de se rendre sur des sites Internet ou structures de regroupement de producteurs locaux, tels que « la Ruche qui dit Oui ». De plus en plus, il est possible de commander ses paniers de fruits et légumes, ses fromages ou bien de la viande de chez soi et de venir chercher ses courses un jour préalablement fixé dans la semaine par la structure concernée. Quoi de plus simple ? Pensez également aux ventes directes qui sont parfois mises en place dans certaines exploitations agricoles ainsi qu'aux points de vente collectifs. Il en existe deux dans le Sud Mayenne : Sol ici bio et Au local

Enfin, dans certains supermarchés, on peut y trouver un ou deux rayons dédiés aux producteurs de la région et il est ainsi possible de se procurer des produits locaux. Un conseil est de porter attention aux produits labellisés, afin de manger local, certes, mais aussi "durable" en encourageant les acteurs de la chaine alimentaire à mieux agir pour l'environnement et le climat.

J’utilise des produits ménagers naturels



Efficaces, bon marché, naturels, les produits ménagers fait maison n’ont que des avantages ! Les magazines, sites Internet ou programmes télévisés s’y mettent aussi en expliquant comment concevoir des produits naturels ou « recettes de grand-mère » !

Voici quelques ingrédients indispensables pour pouvoir réaliser soi-même ses produits ménagers :

Le vinaigre blanc : 100% biodégradable et non toxique, le vinaigre blanc peut être utilisé pour maintes utilisations et est la base de nombreux produits nettoyants ! Il a la capacité de nettoyer, désinfecter, détartrer, assouplir le linge ou encore d’éliminer les mauvaises herbes !

Le bicarbonate de soude : présent sous forme de poudre, ce produit 100% biodégradable aussi s’emploie souvent en complément du vinaigre blanc car il a les mêmes capacités : détartrage, désodorisant, désinfectant… Il permet également de faire briller la vaisselle, de nettoyer les casseroles brulées, de désodoriser les placards ou textiles et d’enlever les traces de calcaire.

Le citron : grâce à sa quantité d’acide citrique, mélangé à du sel il peut nettoyer l’émail et blanchir les joints sales.

Les huiles essentielles : aussi nombreuses et variées soient-elles, à vous de les choisir en fonction de l’utilisation souhaitée… Pin sylvestre pour désodoriser, eucalyptus pour désinfecter, etc…

L’huile d’olive : connue pour ses vertus pour la santé, elle permet aussi de nourrir le bois.

//]]>