Je veux des bâtiments
performants et économes


Le GAL Sud Mayenne accompagne les communes adhérentes souhaitant une isolation saine
et des consommations contrôlées.


• "Cap aux matériaux biosourcés"

Le secteur du bâtiment est au cœur des enjeux du développement durable. La filière des matériaux biosourcés a été identifiée par le ministère de l’Écologie comme l’une des filières vertes ayant un potentiel de développement économique élevé pour l’avenir. Cela notamment en raison de son rôle pour diminuer notre consommation de matières premières d’origine fossile, limiter les émissions de gaz à effet de serre et créer de nouvelles filières économiques. Le recours à des matériaux biosourcés pour isoler les bâtiments (isolation paille, isolant chanvre, etc.) s’inscrit donc parfaitement dans une démarche de développement durable.


Quels avantages a la collectivité à utiliser des matériaux biosourcés locaux ?
• Elle utilise des matières premières renouvelables, issues de cultures sobres en énergie
• Elle maîtrise sa consommation d’énergies fossiles
• Elle contribue au développement de filières locales
• Elle maintient ainsi l'emploi local
• Elle bénéficie de performances durables (acoustique, régulation de l’humidité, etc.) et d’une meilleure qualité de l’air (moindre émission de polluants).




Passez à l'isolation naturelle !



LeGAL Sud Mayenne a choisi d’accompagner les collectivités dans le choix des matériaux biosourcés tels que le bois, la paille, le chanvre ou encore la ouate de cellulose et de sensibiliser les collectivités en effectuant des visites sur des territoires pionniers ayant structuré des filières locales autour des matériaux biosourcés. Les collectivités utilisant de tels matériaux dans leurs rénovations ou constructions peuvent bénéficier d’une aide allant jusqu’à 60% de leurs dépenses !



• « Cap aux régul' » :


Le GAL Sud Mayenne souhaite encourager les collectivités vers l’adoption d’équipements de régulation, c’est-à-dire les thermostats, les programmeurs horaires ou encore les détecteurs de présence afin d’engendrer des économies d’énergie. Cela passe par une sensibilisation et un accompagnement de la part des CEP vers l’adoption de tels équipements mais également par une aide à l’investissement.
Les équipements de régulation sont subventionnables à hauteur de 80% de la dépense, équivalant à une aide maximale de 4000€. N’hésitez pas à contacter nos CEP pour avoir plus d’informations.

Ces projets sont financés par LEADER ou TEPCV.
//]]>