Le Plan Climat-Air-Energie Territorial



Du PCET...



Le Sud Mayenne mobilise toutes ses énergies pour un développement dynamique et durable de son territoire rural.

Après avoir travaillé sur différents programmes européens LEADER, le GAL Sud Mayenne a lancé depuis 2009 sa politique énergie-climat territoriale (PCET). Les trois pays se sont engagés afin de lutter localement contre le changement climatique et de réduire leur consommation énergétique.

Un Plan Climat Energie Territorial (PCET) vise deux objectifs :
l’atténuation : limiter l’impact du territoire sur le climat en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) ;
l’adaptation : réduire la vulnérabilité du territoire.
Des objectifs quantifiables

Pour 2020, les « 3 X 20 % » de l'Union Européenne : réduire de 20 % les émissions de GES ; améliorer de 20 % l’efficacité énergétique ; porter à 20 % la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie.
Pour 2050 : le facteur 4 (diviser par 4 ses émissions de GES sur la base de 1990).

Impliquer toutes les activités

Le PCET s’intègre au projet politique de la collectivité. La dimension « Climat-Energie » doit influencer tous les champs de compétences de la collectivité. Celle-ci peut aussi mobiliser les autres collectivités qui exercent des compétences sur son territoire.

Fédérer tous les acteurs du territoire

Le PCET doit impliquer tous les acteurs du territoire qui contribuent à l’émission de GES ou qui peuvent subir des dommages liés au changement climatique. Ainsi les acteurs du bâtiment, de l’urbanisme, du transport, de la distribution d’énergie, les habitants, etc. sont concernés.
Partenaires en phase de construction du PCET : Elus et agents des communes et intercommunalités du Sud Mayenne, Services de l'Etat, ADEME, Associations, Espace Info Energie
Relais du PCET : Conseiller en énergie partagé, comité de programmation
Dispositif de concertation : comité de programmation, comité technique, comités de pilotage (voir ici)
Les facteurs de réussite du PCET :

• Un programme d'actions climat-énergie existant depuis 8 ans
• Un soutien financier Leader sur de nombreuses actions
• Un soutien technique des conseillers énergie partagés
• Un argument incontournable : les gains financiers
• Un contexte international et national favorable
Ce que le PCET implique :

• La mobilisation des acteurs au changement climatique et notamment des responsables des collectivités
• La confrontation long terme (impacts) et court terme (réalisations)
• Une communication permanente

...Au PCAET



Le Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) est un programme qui vise à atténuer le changement climatique, à développer les énergies renouvelables et à mieux consommer l'énergie. Le PCAET comprend plusieurs étapes : un diagnostic, une stratégie territoriale, un plan d’actions et un dispositif de suivi et d’évaluation. Depuis début 2017, il est porté par les intercommunalités de plus de 20.000 habitants. Le PCAET doit porter sur l'ensemble des émissions générées sur le territoire de ces collectivités, y compris les émissions de polluants atmosphériques.

En quoi ça consiste exactement ?

Le PCAET est un projet territorial lié au développement durable. Il comprend plusieurs axes d'actions tels que la réduction des émissions de GES, l'adaptation au changement climatique, la qualité de l'air, le développement des énergies renouvelables... Le PCAET présente de multiples avantages pour les collectivités (réduction des dépenses, exemplarité, ...) et pour les habitants (moins de consommation d'énergie, meilleure qualité de vie, ...). Il est mis en place pour une durée de 6 ans.

Des objectifs mis à jour pour l'échéance 2030

• Réduire de 40% les émissions de GES par rapport à 1990
• Réduire de 20% la consommation énergétique finale par rapport à 2012
• Atteindre 32% d'énergies renouvelables dans la consommation finale d'énergie
//]]>