Les matériaux biosourcés pour une isolation naturelle

Une chaufferie bois de plus, dans le sud mayenne !!
22 décembre 2017
Poêle_de_masse_-_Damien_Lehmann_-_Montendre
Poêle à bois : un chauffage aux multiples atouts
26 décembre 2017

Dans un contexte de raréfaction des ressources fossiles et de diminution indispensable des émissions de gaz à effet de serre, les « filières vertes » sont de plus en plus mises en avant comme filières porteuses d’avenir. Parmi celles-ci, les matériaux biosourcés pour la construction et l’isolation des bâtiments, constituent un domaine prometteur, car valorisant des matériaux locaux, à faible contenu énergétique et vecteurs d’emplois non délocalisables.

 

Des matériaux aux performances élevées

Selon des experts en bâtiment, les matériaux biosourcés peuvent contribuer à la réduction de 50 % des émissions de dioxyde de carbone. De plus, ils ont des propriétés isolantes supérieures de 20 % par rapport aux matériaux isolants traditionnels. Ces qualités expliquent son véritable atout : pouvoir réaliser des économies de chauffage et de climatisation. En effet, les matériaux isolants d’origine biosourcés sont performants contre le froid et efficaces contre la chaleur estivale.

 

Où se renseigner pour isoler sa maison ?

Sachez qu’il existe dans chaque département, des « Espace info énergie » qui peuvent vous renseigner gratuitement, et de façon neutre, sur les solutions possibles d’économies d’énergie : isolation, fenêtres, changement de chauffage, etc. Ces conseillers techniques sont très compétents. De plus, il existe différentes aides financières pour vous aider à financer vos travaux de performance énergétique : ces organismes sauront vous renseigner.

 

Choisir des produits certifiés ?

Pour être certain d’avoir une isolation performante et de qualité, il vous faut choisir un produit qui dispose d’une certification délivrée par des organismes indépendants. En effet, elle permet d’attester de la conformité des produits à des caractéristiques préétablies. Cependant, faîtes attention aux labels qui ne sont que l’objet d’initiatives privées ainsi qu’au marquage CE qui stipule uniquement que l’isolant répond aux exigences européennes des produits de construction.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

//]]>